Les vices cachés les plus fréquents !

home-mold-photo

Définir avant tout le terme vice caché

Tout d’abord, il faut bien comprendre qu’un vice caché n’est pas nécessairement un problème que l’ancien propriétaire refile au nouveau propriétaire malicieusement. En effet, un vice caché tient du fait que certains attributs ou composantes de la maison sont non fonctionnels ou endommagés, ce qui cause une diminution de la valeur de la propriété en question.

Toutefois, ne pensez pas que le vendeur vous a nécessairement joué un tour, car un vice caché est souvent non connu des deux parties au moment de la transaction. Il se peut parfois que l’ancien propriétaire omette intentionnellement de vous dévoiler certains défauts, mais cela ne vous empêchera pas d’être couvert par la garantie pour autant. Il est impossible, même avec une inspection rigoureuse, de prévenir complètement ces situations. En effet, certains défauts apparaissent, même en étant totalement invisibles au départ, causant dans le futur de très grands dommages à votre maison.

Maintenant que le terme vice caché est clair, regardons ensemble quels sont les vices cachés les plus fréquents causant de vrais cauchemars à ces pauvres nouveaux propriétaires après avoir pris possession de leur domicile de rêves.

Une variété de vices cachés

Alors, voici quelques exemples de vices cachés les plus fréquents, ceux qui causent des dommages à votre propriété qui peuvent être coûteux et fort embêtants.

L’infiltration d’eau au sous-sol est un exemple par excellence. Si après quelques années à la suite de votre achat vous décidez de remplacer le revêtement au sol, vous constaterez peut-être, à votre plus grande et triste surprise, des fissures ou des cernes causés par des infiltrations d’eau à la toute base du bâtiment. Dans un tel cas, un spécialiste en la matière sera de mise et pourra faire un diagnostic de votre problème d’étanchéité.

Non seulement l’infiltration au niveau du sol fait partie de l’un des vices cachés les plus observés, mais les toitures (en pente ou même à surface plate) peuvent présenter des problèmes d’étanchéité. Une toiture qui coule peut certainement causer des dommages considérables à votre bâtiment.

Un problème adjacent à l’infiltration d’eau peut être la présence de moisissures. Soyez certains de bien traiter ces problèmes à la base, car la moisissure peut, avec le temps, causer des problèmes de santé (respiration) chez certains individus.

Viennent ensuite certains problèmes assez communs comme un système de ventilation défectueux, sans quoi la maison ne peut être gardée à des températures acceptables.

Un drain français qui a été mal installé, ou encore pas installé du tout, peut provoquer bien des maux de tête. Par contre, soyez conscients que les domiciles construits il y a plus de 50 ans ne seront pas pourvus de drains français dans la majorité des cas.

Utile à savoir

Non seulement vous êtes couverts pour les vices cachés que vous pourriez retrouver sur le bâtiment, sur votre maison comme telle, mais aussi sur d’autres infrastructures : une piscine, un garage, une galerie, une cheminée ou un entrepôt. N’hésitez pas à consulter un spécialiste pour avoir les meilleurs conseils par rapport aux recours qui vous sont disponibles lorsque vous vivez une situation semblable.

 

 

Article provenant du site web :https://www.inspecteurimmobilier.com/probleme/vices-caches-frequents/